Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Fanny Walter, Chief ethic governance officer de Kala (startup)

Fanny a rejoint il y a un peu moins d'un an le Centre BNB France où elle contribue au cercle Gouvernance.

 Elle est associée de la startup Kala qui propose dans une démarche éthique des produits cosmétiques à base de beurre de karité.

 Elle nous partage dans cette vidéo de 15 mn son retour d'expérience de sa participation à un atelier de co-développment BNB.

 Régulièrement, les ateliers de co-dev BNB ont pour objet de soutenir une personne ou un projet en mettant en oeuvre les pratiques d'intelligence émotionnelle et d'intelligence collective du BNB, notamment la théorie U (esprit ouvert, coeur ouvert, volonté ouverte)

Nils Sareczki, Manager à SIG Services Industriels de Genève

Témoignage recueilli lors de la formation "Bonheur dans les organisations" de la Haute Ecole de Gestion de Genève

"La formation au BNB nous plonge dans un état d’esprit qui va bien au-delà d’un déploiement d’outils en entreprise. Il s’agit là de s’imprégner et de comprendre le vrai sens du bonheur ou bien-être en entreprise.

 On apprend notamment que cela commence par le sien et que derrière cette philosophie se cache une multitude de sujets passant de la gestion émotionnelle à l’écoute générative en passant également par l’acceptation de soi.
 Bien loin de théories dogmatiques ou ésotériques, le BNB s’appuie sur une vision novatrice et sur des indicateurs concrets. Dans le module 3, nous avons eu la chance de tester un prototype sur nos équipes, qui m’a personnellement démontré qu’avec peu de moyens mais une intention forte et solide, il est totalement possible de renforcer le bien-être de notre entourage et collaborateurs."

Tho Ha Vinh, co-fondateur du Centre de formation BNB au Bouthan

Tho Ha Vinh dirige l’institut de formation Eurasia pour le bonheur et le bien-être (elihw.org), qui pilote des projets transformatifs pour des entreprises, institutions et écoles en Chine, Thaïlande, Vietnam, Allemagne, Autriche et Suisse.

Extrait de l'entretien recueilli par le journal Le Courrier (Suisse) le 24 janvier 2021

Vous êtes un spécialiste ès Bonheur. Et vous, qu’est-ce qui vous rend vraiment heureux?

Ce sont ces mêmes trois facteurs que prône le BNB qui m’apportent du bonheur.
 D’abord, vivre en harmonie avec soi-même, en essayant de mener une vie qui reflète les valeurs que je porte, avoir du temps pour moi, pour la méditation, pour l’introspection, l’écriture, la lecture.
 Ensuite, c’est la qualité de la relation que je peux avoir avec ma femme, ma famille, mes amis, mes étudiants, mes collègues. Se sentir intégré dans une communauté humaine portée par la bienveillance, c’est un facteur essentiel de bien-être et de bonheur.
 Et finalement, essayer de passer suffisamment de temps dans la nature, m’en imprégner, me sentir nourri par l’harmonie et la beauté naturelle. Et ici, en Suisse romande, on a beaucoup de chance, la beauté est partout, il suffit d’ouvrir les yeux.

Jean-Marc, cercle Gouvernance du Centre BNB France

Jean-Marc, comment es-tu arrivé au BNB?

J'ai eu la chance de croiser Edouard et Claire, formateurs expérimentés du BNB, et j'ai tout de suite perçu que le BNB allait me permettre de progresser sur les plans individuel et collectif dans mes actions de transition écologique.

Qu'est-ce que le BNB t'a apporté?

J'ai découvert la pleine conscience qui permet d'être plus présent à Soi, aux Autres et à la Nature, et donc de faciliter le changement. La méditation m'a permis d'améliorer mon calme intérieur, d'être moins perturbé par le climat anxiogène des actualités, et de mieux dormir.
 J'avais suivi le MOOC de formation à la gouvernance partagée des Colibris, mais pratiquer la sociocratie lors des activités du Centre BNB France permet de vraiment expérimenter le potentiel de l'intelligence collective: apprendre du futur, ça décoiffe!
 La théorie U et ses pratiques d'ouverture esprit, coeur et volonté vont permettre d'inclure des participants plus divers et plus nombreux dans les associations que je soutiens. Les relations avec les membres et les sympathisants du Centre BNB France sont très profondes et très inspirantes, et j'ai beaucoup de gratitude à leur égard.

Quelle suite avec le BNB?

 Je vais partager tout ce que j'ai appris de manière à faciliter les actions de transition que je conduis dans mes associations (dont BNB France). C'est aussi un chemin personnel que je vais partager humblement avec mes proches.